Bonjour les gens !

Pour mon premier (vrai) article, je veux parler d’un cas qu’on commence à voir assez souvent dans les romans YA et que je n’apporte pas ici à grand renfort de suspense puisque tout est dit dans le titre : l’amitié fille/garçon.

 

Ecrire une amitié fille/garçon | Beware the banana peel | lisaseneque.com

 

Premièrement : OUI, J’Y CROIS.

Je pense en effet qu’il est tout à fait possible d’être ami(e) en toute innocence avec quelqu’un du sexe opposé. J’ai eu des amitiés de ce genre durant mon enfance, comme beaucoup d’entre vous je suis sûre, et encore aujourd’hui, travaillant pourtant dans un milieu majoritairement féminin, les collègues de mon âge avec qui suis amie ont un pénis.

Et je pense également que l’amitié fille/garçon est très rarement aussi compliquée que ce que l’on peut voir dans les livres ou les films.

Et aujourd’hui, c’est bien de l’amitié intersexe dans les œuvres de fiction dont on parle. J’aime ce sujet, c’est quelque chose que j’adore voir ou lire. Mais il est très souvent traité de manière superficielle, ou, à cet âge où tout est romance, ne sert que d’excuse pour introduire un triangle amoureux (ce qui fera très probablement l’objet d’un autre article) dont il faut parfois se demander l’utilité.

 

Et ÇA M’ÉNERVE !!!

 

J’écris actuellement dans ma série Les Imaginés (ici le premier chapitre) une amitié intersexe importante à l’histoire, et incluant l’héroïne. Je n’ai pas passé des heures à créer l’apparence, la personnalité et le background (complexe et influençant grandement la trame de l’histoire) du meilleur ami pour qu’il fasse tapisserie. Il est là pour supporter l’héroïne, et elle est là pour le supporter, parce qu’une amitié, elle marche dans les deux sens, et que si ce n’est pas le cas, l’un des deux est un connard.

Je pense donc qu’il serait bien de remettre quelques petits points en place sur la façon dont marchent les amitiés fille/garçon, parce que non, elles ne sont pas là que pour accentuer une histoire d’amour :

 

  • Ils font rarement cas de leur différence de sexe

De manière générale, la qualification genrée des tâches n’effleure pas l’esprit des personnes au sein d’une amitié intersexe.

A l’heure actuelle, la question du genre fait l’objet d’une reconceptualisation totale, et il serait idiot de croire que deux amis garçon et fille, ce qui était regardé avec suspicion il y a a encore quelques années, puissent penser avec des notions du siècle dernier. Quand une fille ne veut pas jouer au foot avec son pote, ce n’est pas parce qu’une fille n’aime pas le foot, ce n’est pas parce que les garçons sont trop brutes ou trop compétitifs. C’est parce qu’ELLE n’aime pas le foot (elle préfère probablement le basket), parce qu’IL tape comme un bourrin (et que les bleus sur les jambes, ça va bien deux minutes).

On peut bien sûr avoir ses personnages parler de la différence des sexes, mais celle-ci est généralement mise en avant lors d’une discussion réfléchie, et non pas lors de pensées rapides du ou de la protagoniste ou de la description d’une action. Si l’idée de différencier les sexes ne fait pas partie des principes fondamentaux de votre personnage, il n’a aucune raison d’y penser automatiquement, ça ne devrait pas lui effleurer l’esprit.

 

  • Les amis d’enfance ont peu de chances de tomber amoureux

Parlons de l’effet Westermarck. Il s’agit d’un réflexe naturel d’évitement de l’inceste, théorisé par Edward Westermarck, que l’enfant développe lors de ses 30 premiers mois de vie, en rejetant tout sentiment amoureux possible pour les personnes avec qui il vit.

On voit parfois ce phénomène s’étendre aux amis d’enfance, qui sont élevés et grandissent ensemble, d’une manière similaire à des frères et sœurs. Si vos personnages sont amis d’enfance, ils se comporteront comme si l’autre était un membre de la famille, ils finissent donc rarement en couple.

Lorsque cela arrive, les deux concernés ont souvent été séparés durant l’enfance pour se retrouver à l’âge adulte.

Si on veut que ses personnages, qui sont amis d’enfance, tombent amoureux (ou que l’un tombe amoureux de l’autre sans réciprocité), bien sûr qu’on peut. Mais il serait bien d’adapter leur backstory pour rendre la chose plus réaliste.

A noter de ce point de vue-là que le gros cliché du protagoniste retrouvant son amie d’enfance qui entretemps est passé de moche à bombasse marche, en fait.

 

  • Concilier sex friends et amitié n’est pas aussi difficile  que ce que l’on croit

Lorsqu’une relation de sex friends est engagée entre deux amis, ce que l’on appelle au Brésil une « amitié colorée », les sentiments viennent rarement se mêler à l’histoire. Les deux partis savent parfaitement ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre, ou plutôt ce qu’ils ne ressentent pas.

Il s’agit de flirter en sachant qu’il ne se passera rien, et la jalousie a rarement sa place dans ces relations-là.

Cela dit, SI les sentiments s’en mêlent (et le cas échéant, ils sont rarement réciproques),  l’amitié se retrouve mise à mal, voire complètement détruite. La personne amoureuse voit alors à nouveau l’autre comme un membre du sexe opposé, et c’est cette reconnaissance ou non qui fait qu’une relation intersexe est déterminée comme amitié ou amour.

Mais l’un dans l’autre, un sex friend sera rarement un vrai rival dans vos histoires. Peut-être du point de vue du soupirant, mais il n’y a pas de confusion entre les deux amis.

 

  • Quand l’un tombe amoureux de l’autre

Parce que oui, d’accord, ça peut arriver, et que là aussi, il y a des codes à respecter.

Il y a généralement un élément déclencheur. Certains s’accordent à dire qu’il faut un évènement important, comme un deuil ou une séparation, d’autres pensent qu’un focus sur un simple timbre de voix, un rire, peut suffire. L’important est que votre personnage se rappelle avec précision de quel moment il s’agit.

Mais à l’inverse, il est tout aussi facile de désamorcer ce sentiment amoureux. Par exemple quand la personne aimée dit ou fait quelque chose qui rappelle à la personne amoureuse son père ou sa mère. Rien de tel qu’une douche froide 😀

 

 

Voilà ! C’est à peu près tout ce qu’il y a à savoir sur l’amitié entre filles et garçons, et ce qu’il serait intéressant de prendre en compte lorsque l’on a envie d’inclure une amitié intersexe dans son histoire.

Je pense que le plus important à retenir pour créer une amitié intersexe qui tienne la route est que la façon dont ils se comportent l’un envers l’autre, le fait qu’ils soient tactiles ou non, qu’ils se parlent beaucoup ou non, qu’ils aient des délires bien à eux ou non… ne peut pas dépendre de leur genre.

Leur genre ne peut pas être le facteur premier qui régit les termes de leur relation, il doit venir en deuxième, troisième, voire quatrième position. Quand cela arrive dans un livre que je lis, j’ai toujours tendance à trouver l’amitié en question terne et superficielle. Le premier facteur doit rester leur personnalité.

 

 

Je me concentrai sur ma môme et son frère siamois.

– Bon, les jeunes, déclarai-je gravement, je sais bien que c’est votre jour de congé, entre guillemets, mais parlons business. Y’a des nouvelles, concernant cette unité spéciale, ou pas ?

– Tu veux dire les nouvelles concernant les mesures que le gouvernement a prises, celles concernant les mesures qu’on a prises, ou les nouvelles que tu pourrais avoir avec facilité si tu voulais bien faire l’effort d’aller aux Légendes et affronter la Abuela, demanda Jude comme s’il était sincèrement intéressé.

– Alors, toi, déjà, va te faire mettre, répliquai-je.

Je me tournai vers l’enfant terrible qui, à défaut d’être le fruit de mes entrailles, était à mon grand malheur ce qui s’en rapprochait le plus.

– Et toi, est-ce qu’il y a un truc, juste un truc, que tu lui répètes pas ?

– On skype aux chiottes, Jack. Tu crois vraiment que ça me viendrait à l’idée de pas lui dire quelque chose ?

 

S’ils sont fous, ça ressemble à ça 😀

 

La décision reste bien entendu la vôtre au final, mais j’espère que ça a pu aider certains, donner des pistes à d’autres, ou les conforter dans leurs choix.

 

En attendant la prochaine fois, bonne journée à tous ! 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :